Julia Martinez Arino – la dimension politique de l’apostasie

Julia Martinez-Ariño (université de Groningen) montre que l’apostasie ne résulte pas seulement d’une démarche individuelle, mais qu’elle est avant tout la conséquence d’une contestation politique dirigée contre l’Église catholique. Sa démonstration s’appuie sur les exemples argentin et espagnol. Capsule réalisée dans le cadre du séminaire sur le non-religieux, co-organisé par AL Zwilling et A Lancien


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search